Votre Coach

Gilles Fouquet
ο Maître Praticien PNL
ο Coach Consultant RNCP 1, enregistré sous le n°8617-1701
ο Certifié Coach spécialisé en bilan de compétences CP ffp
ο Praticien en Neuro Sémantique

Pour quelle raison suis-je devenu coach scolaire ?

Le moteur de motivation qui m’habite, c’est l’épanouissement !

Lorsqu’une personne est épanouie, tout roule pour elle !

J’ai choisi le métier de coach car j’ai un plaisir énorme à accompagner les petits comme les grands dans leur vie, dans leurs difficultés et à les voir évoluer, à les voir s’épanouir.

Une personne épanouie rayonne sur tout son entourage, partage son énergie positive. C’est contagieux. Tout le monde en bénéficie. Participer, même très modestement à cette dynamique, nourrit la personne que je suis !

Un parcours scolaire de dyslexique…

Diagnostiqué dyslexique à 6 ans, cela ne m’a pas empêché de suivre un parcours universitaire honorable. J’ai obtenu mon bac, j’ai fait mon IUT Tech de Co à Bordeaux et j’ai continué sur une école de commerce à Paris appelée IFAG qui m’a permis de lancer ma carrière à l’international.

Je retire de cette douloureuse expérience de dyslexique deux qualités que tous mes proches me reconnaissent qui sont la patience avec les enfants et une capacité à accompagner l’apprenant. Il faut dire que ce sont deux qualités que j’ai su reconnaître et apprécier dans mon entourage alors que j’étais enfant et que j’en avais terriblement besoin.

Je souhaite rajouter à cette brève introduction qu’un élément essentiel de ma réussite a été justement l’épanouissement. C’est en 4ième que je me suis révélé au travers des Arts du Cirque. J’ai monté avec mes amis un groupe de cirque qui, plus tard, est devenu une association loi 1901 et qui aujourd’hui est l’une des écoles de cirque à Bordeaux des plus réputées. Cette école s’appelle Imhotep.

Un parcours professionnel riche et atypique 

C’est par défaut que mon orientation s’est faite. En sortant du bac, j’ai préparé et réussi les examens d’entrée des deux IUT Tech de Co et Carrières Sociales. Comme beaucoup de jeunes, mon choix s’est fait sans grande conviction. Et c’est donc vers une carrière en entreprise que je me suis dirigé. Ne trouvant pas satisfaction dans l’exercice de mes fonctions, j’ai beaucoup cherché durant toute ma carrière. J’ai expérimenté, à peu près, tout ce que l’on pouvait faire dans une entreprise. 

Chronologiquement, cela a donné : employé de bureau à faire du classement, transitaire dans le transport aérien, commercial en transport routier, chef d’un service consignation de navires, adjoint de DG d’une concession Volkswagen, créateur d’entreprise et DG d’une société de consignation et de manutention portuaire, DG d’une concession Volvo et directeur délégué d’une société de transport.

Tout cela s’est déroulé exclusivement entre l’Angleterre et le Gabon. Chaque emploi a eu lieu dans une entreprise différente et a duré entre 18 mois et 2 ans et demi, jamais plus. Au regard de ce qui précède, beaucoup pourraient me taxer « d’instable » ! Et ils n’auront pas complètement tort d’ailleurs. Mais qu’y avait-t-il derrière cette instabilité ? Je n’étais tout simplement pas dans mon élément. Cela a enfin changé avec mon activité de coaching !

Il m’aura fallu plus de vingt ans pour enfin faire ce pour quoi je suis naturellement performant : l’accompagnement de son prochain.

Pourquoi accompagner les jeunes et les enfants ?

C’est en 2016 que, mon épouse et moi, avons décidé que je rentrerai en France avec nos deux garçons de 8 et 9 ans à l’époque alors qu’elle continuerait à faire fonctionner nos affaires là-bas, au Gabon. Cette décision s’est imposée à nous afin de faire face aux carences du système éducatif disponible à Libreville et à une situation politique de plus en plus difficile.

Alors parmi toutes les possibilités qui m’étaient offertes en tant que Coach Professionnel, la décision de s’orienter vers le coaching scolaire s’est naturellement imposée à moi. Parmi mes premiers clients, j’ai eu quelques adolescents désorientés avec lesquels j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler et obtenu des résultats probants. L’ex-moniteur de colonie de vacances que je suis et le papa poule que j’incarne tous les jours s’est senti comme happé par cette spécificité qu’est le coaching des jeunes.

Du professionnalisme avant tout.

Afin d’être à l’aise avec le service que je souhaitais proposer, j’ai tenu à « bétonner » mes compétences de coach. C’est pourquoi j’ai suivi la formation de Linkup Coaching qui assure une reconnaissance RNCP 1 par l’Etat. Cela correspond à un bac +5. Exigeant avec moi-même, j’ai voulu parallèlement monter très vite en compétence en m’investissant dans le parcours PNL de Maître Praticien qui s’étale sur deux années. Il faut comprendre que ce que l’on appelle « coaching » aujourd’hui a puisé une grande partie de son approche dans la PNL (Programmation Neuro-Linguistique). Durant cette formation, mes camarades de promotion et moi-même avons pu expérimenter plusieurs paliers dans le développement personnel tous plus enrichissants les uns que les autres.

J’ai aussi désiré peaufiner mon offre en acquérant de plus amples compétences avec deux autres certifications, l’une en Bilan de Compétences (CP ffp) et l’autre en Neuro Sémantique (Praticien).

Me voici donc disponible pour échanger avec vous sur l’accompagnement de votre enfant. Je pourrai vous dire en quoi, moi ou d’autres spécialistes, pourront vous aider. N’hésitez pas !

Appelez-moi au 06 74 63 99 38 !

Et si vous souhaitez que je vous rappelle à une heure précise, faites m’en la demande par SMS ou via le formulaire du site